mercredi 18 novembre 2009
par  Pierre

Présentation de « Monde-Nouveau »

Monde-Nouveau est un site qui a pour ambition de présenter une réflexion sur la société sans aliénation économique ni oppression politique.

Le nom du site est une référence au livre que Pierre Besnard, l’un des fondateurs de la CGT-SR, écrivit en 1934 : Le Monde nouveau. Dans ce livre, Besnard décrit, à partir d’un examen de la situation concrète de son époque, ce que pourrait être le fonctionnement d’une société dans laquelle les producteurs maîtriseraient leur destin.

Vision utopique ?

Oui, si on entend par utopie la description détaillée d’une société parfaite répondant à des désirs fantasmatiques et dans laquelle on voudrait « organiser le bonheur » sans tenir compte des faits.

Non, si on entend par là une réflexion sur ce que pourrait être une société désaliénée à partir de la réalité de la société d’aujourd’hui. Un programme politique n’est-il pas une sorte d’utopie ? « Un programme politique n’a de valeur que lorsque, sortant des généralités vagues, il détermine bien précisément les institutions qu’il propose à la place de celles qu’il veut renverser ou réformer », disait Bakounine.

Pourtant nous ne prétendons pas proposer un programme comme le ferait un parti se présentant aux suffrages des électeurs.

Nous voulons proposer des pistes de réflexion permettant d’aboutir à un projet de société.

Il se trouve que le mouvement libertaire, contrairement à l’idée reçue, fourmille de réflexions constructives. Ses auteurs ont tracé des perspectives, des lignes conductrices générales pour la société future.

Ces germes de la société nouvelle se trouvent en grande partie présents dans notre vie d’aujourd’hui.

• C’est pourquoi nous voulons proposer à la réflexion des lecteurs les textes classiques de ce mouvement : Fernand Pelloutier, Pierre Kropotkine, Pierre Besnard, Gaston Leval, et beaucoup d’autres.

• Mais les propositions constructives doivent aussi s’accompagner de réflexions critiques. Aussi présenterons-nous des textes des auteurs du mouvement libertaire, ainsi que des réflexions critiques plus actuelles sur le fonctionnement du système capitaliste.

• Enfin, nous présenterons des textes permettant de situer la contribution libertaire dans le mouvement socialiste, textes qui permettront de rendre justice à une pensée extraordinairement féconde.


Articles les plus récents

samedi 3 décembre 2016
par  Eric Vilain

IAIN McKAY REVIEW : René Berthier, "Social Democracy and Anarchism in the International Workers’ Association 1864-1877"

SOURCE : file :///C :/Users/REN 1/AppData/Local/Temp/as24.2_06reviews-1.pdf
René Berthier (trans. A.W. Zurbrugg), Social Democracy and Anarchism in the International Workers’ Association 1864-1877 Talgarth, Brecon : The Merlin Press, 2015 ; 256pp ; ISBN 9780850367195
This is an excellent work, (...)

vendredi 2 décembre 2016
par  Eric Vilain

Bakounine faisait-il de la politique ?

“L’État politique est toujours le produit et l’expression de la situation économique ; pour changer le premier il faut transformer cette dernière. Tout le secret des évolutions historiques, selon M. Marx, est là. Il ne tient aucun compte des autres éléments de l’histoire, tels que la réaction, pourtant (...)

dimanche 13 novembre 2016
par  Eric Vilain

Le postmodernisme, une mode qui sape la critique sociale ?

Dans une époque de crise généralisée propice à la confusion, dans laquelle prospèrent des courants contre-révolutionnaires, menaçants voire meurtriers comme les rouges-bruns, les boutiquiers racistes Soral et Dieudonné ou différentes variantes de l’islam politique, certains ne trouvent donc rien de mieux (...)

dimanche 13 novembre 2016
par  Eric Vilain

CGA DE LYON SUR LA RELIGION et COMMENTAIRE SUR LEUR TEXTE

« Au sein des luttes sociales auxquelles nous participons, et plus largement dans la dynamique de notre combat contre toutes les formes d’oppression et de domination, nous rencontrons la religion comme idéologie, mais aussi comme fait social et culturel. (...)

mardi 8 novembre 2016
par  Eric Vilain

Commentaires sur le débat Monatte-Malatesta

Le congrès anarchiste d’Amsterdam passe dans le mouvement libertaire comme celui où fut débattue entre Monatte et Malatesta la question des rapports entre syndicalisme et anarchisme. Sans doute la réputation largement reconnue du révolutionnaire italien, qui s’est opposé à un jeune blanc-bec de la CGT (...)