Kropotkine : Une tentative d’approche scientifique de l’anarchisme

(Kropotkine et la naissance de l’anarchisme)
mardi 7 septembre 2010
popularité : 12%

Pierre Kropotkine tient une place déterminante dans le mouvement anarchiste français et international. Sans doute est-il mieux connu que son compatriote et aîné Michel Bakounine. Cela tient en grande partie à ce que sa vie, bien que mouvementée, ne l’a pas été autant que celle de Bakounine et à ce que ses œuvres ont connu une large diffusion de son vivant, aussi bien en anglais qu’en français. En outre, Kropotkine a eu d’une certaine manière une double carrière : celle d’un savant dont les travaux ont été accueillis par des publications scientifiques reconnues de son temps, et celle d’un anarchiste.

L’activité militante de Bakounine et celle de Kropotkine ne peuvent pas être comparées. Le premier est profondément impliqué dans le mouvement ouvrier de son temps en phase « ascendante », alors qu’il est en train de s’organiser. L’Association internationale des travailleurs se développe et Bakounine intervient directement auprès d’une partie importante du mouvement ouvrier de son temps. Kropotkine arrive dans la phase « descendante » : l’AIT est sur le déclin. Alors qu’on peut dire de Bakounine qu’il fut, avec ses amis, un organisateur du mouvement ouvrier, on ne peut absolument pas dire cela de Kropotkine, qui fut plutôt un inspirateur du mouvement anarchiste : il intervient dans cette période charnière lors de laquelle l’Internationale dite « anti-autoritaires » cesse d’être un mouvement de masse de la classe ouvrière pour devenir un courant constitué de groupes affinitaires : processus qu’on peut qualifier de dégénérescence – une dégénérescence dont les anarchistes eux-mêmes sont très largement responsables. « Contrairement à Bakounine, Kropotkine n’avait pas l’envergure d’un grand constructeur, ni surtout le dynamisme d’un grand animateur, réalisateur de l’histoire », écrit Gaston Leval .

La contribution de Kropotkine à l’histoire du mouvement anarchiste se trouve ailleurs : dans la tentative de lier la science et l’Anarchie. A ce titre, ses positions politiques et sa pensée scientifique s’inscrivent totalement dans leur temps. C’est pourquoi il nous paraît indispensable de les situer dans leur contexte.


Documents joints

PDF - 839 ko
PDF - 839 ko

Commentaires