PRODUCTIVISME et ANTI-PRODUCTIVISME dans les années 1920-1940

Monde libertaire n° 1473
mardi 15 décembre 2009
popularité : 11%

La critique de la croissance et l’adhésion à la décroissance
prônent un refus du productivisme, celui-ci étant considéré
comme le fait de produire pour produire. Or l’anti-
productivisme est historiquement véhiculé par des courants
politiques et idéologiques très variés. Il n’est pas l’apanage
d’un gauchisme écologiste puisqu’on le retrouve – et c’est en
réalité probablement ses racines – au sein de la droite non-
conformiste des années 1920-1930 dont une large fraction
bascule vers le fascisme.


Documents joints

PDF - 26.6 ko
PDF - 26.6 ko