La Confédération générale du travail. – Pierre Besnard

L’Encyclopédie anarchiste est un ouvrage monumental de 2893 pages en quatre tomes dont Sébastien Faure entreprit la rédaction et qui fut publié entre 1925 et 1934 en fascicules. Il fut initialement prévu de publier cinq volumes mais seul le premier parut – en quatre tomes.
dimanche 9 mai 2010
par  Eric Vilain
popularité : 12%

Présentation

Cheminot depuis 1909 aux chemins de fer de l’Etat à Chinon, Pierre Besnard (1886-1947) se syndique à la Fédération des cheminots dont il devient le 4 mai 1920 le secrétaire pour la région parisienne. Il est révoqué pour sa participation aux grèves de l’année 1920.
Il participe aux Comités syndicalistes révolutionnaires, regroupant la minorité révolutionnaire de la CGT opposée aux réformistes qui ont soutenu l’Entente pendant la guerre. Lorsque Pierre Monatte rend son mandat de secrétaire général des CSR en mai 1921, Besnard le remplace. Contre Monatte, il défend l’idée d’une rupture avec la CGT. Lorsque celle-ci sera accomplie, avec la constitution de la CGTU, il se retrouvera, au premier congrès de la nouvelle centrale syndicale à Saint-Etienne (25 juin-1er juillet 1922), minoritaire face aux partisans de l’adhésion à l’Internationale syndicale rouge patronnée par Moscou.
Ses tentatives de regrouper l’opposition à la direction de la CGTU échouent ; Besnard contribue alors à la fondation, en 1926, de la Confédération générale du travail-Syndicaliste révolutionnaire. Il en devient le secrétaire général en 1929.
La CGT-SR restera une organisation aux effectifs peu nombreux, mais elle sera très active dans le soutien aux travailleurs espagnols en lutte contre le fascisme, dans la lutte contre le colonialisme et dans les grèves de juin 1936, ainsi que dans la résistance contre les nazis.
La CGT-SR étant interdite en 1939, Pierre Besnard se réfugie dans le Midi de la France pendant la guerre et reprend ses activités syndicales aussitôt après. Il participe à la création de la Confédération nationale du travail française, mais meurt peu après.

« La Confédération Générale du Travail » est un texte publié dans l’Encyclopédie anarchiste, une œuvre titanesque entreprise à l’initiative de Sébastien Faure et publiée entre 1925 et 1934.
« La Confédération Générale du Travail » est un des articles de cette encyclopédie, mais il a le volume d’une véritable brochure.
Ce document présente l’intérêt d’avoir été écrit « à chaud » par un militant qui a participé à l’histoire de la centrale syndicale à un moment crucial de celle-ci.


Documents joints

PDF - 597.8 ko
PDF - 597.8 ko

Commentaires