LE TSUNAMI EST PLUS MEURTRIER QUE LE « RÉCHAUFFEMENT GLOBAL »

samedi 29 mai 2010
par  Eric Vilain
popularité : 30%

De tous les aléas (naturels) aboutissant à des catastrophes
(humaines), le tsunami est l’un des plus redoutables. Le séisme,
l’aléa qui en est à l’origine, est difficile à prévoir exactement,
et, sur terre, les sociétés ne peuvent s’en protéger que
partiellement, par une architecture et un urbanisme
antisismique. En revanche, le tsunami laisse une marge de
manœuvre qui permet aux sociétés d’y faire face. Cette marge,
c’est le délai qui existe entre le déclenchement du séisme et
l’arrivée des hautes vagues sur les rivages.


Documents joints

PDF - 29.5 ko
PDF - 29.5 ko