ACTION ET ORGANISATION

René Berthier
mercredi 10 août 2011
par  Eric Vilain
popularité : 5%

Le problème de l’action finit toujours par se poser en termes
d’organisation. Avec la constitution de l’Internationale qui rassemble
de nombreux travailleurs à travers l’Europe commence à se dissiper
« l’écran religieux, politique et patriotique » qui, pendant des siècles,
empêchait les masses de parvenir à la raison de leur oppression. Ce
qui les empêche maintenant de s’émanciper c’est « le manque
d’organisation, la difficulté de se concerter et de s’entendre » 1.
Le peuple dispose d’une immense force spontanée,
incomparablement plus grande que celle de l’Etat. C’est pourquoi la
condition première de la victoire du peuple est « l’union ou
l’organisation des forces populaires » 2. On est loin de l’image
d’Epinal du Bakounine « spontanéiste » habituellement présentée…


Documents joints

PDF - 102.6 ko
PDF - 102.6 ko