WORKERS SOLIDARITY ALLIANCE

ÉTATS-UNIS
lundi 25 juin 2012
par  Eric Vilain
popularité : 6%

Workers Solidarity Alliance (WSA) est un groupe anarcho-syndicaliste des États-Unis qui ne se conçoit ni comme un syn­dicat ni comme un embryon de syndicat.

Le groupe a été constitué en 1984 à partir d’un réseau déjà existant dans lequel se trouvait entre autres Libertarian Worker’s group. WSA considère que la classe ouvrière doit créer ses propres organisations de masse, qu’elle doit contrôler ces organisations de masse afin que les travailleurs se libèrent de la subordination aux classes dominantes.

WSA défend l’idée d’un syndicalisme autogéré soit en ré­formant les syndicats existants ou en créant de nouvelles orga­nisations de masse à travers les luttes dans les entreprises. La lutte contre l’inégalité des sexes, le racisme, et l’oppression des « LGBTQ » (Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, Queer) fait également partie d’un combat plus général pour l’émancipation sociale.
Le capitalisme et le socialisme d’État se fondent sur l’exploitation et l’assujettissement de la classe ouvrière.

L’émancipation de la classe ouvrière nécessite que celle-ci prenne en mains le contrôle de l’industrie et qu’elle crée de nouvelles institutions de pouvoir populaire fondées sur la dé­mocratie participative d’assemblées dans les quartiers et les lieux de travail, le démantèlement des hiérarchies d’État afin que le peuple puisse prendre le contrôle des affaires publiques.

Dans son document de fondation datant de 1984, le WSA se déclare membre de l’Association Internationale des Travailleurs (AIT). Depuis le 1er mai 2010, WSA a relancé son magazine Ideas & Action (Idées et Actions) sous le format de webzine.

Workers Solidarity Alliance tiendra son congrès en juillet 2012.


Documents joints

PDF - 45.2 ko
PDF - 45.2 ko