René Chaughi. – Bakounine et le syndicalisme

Les Temps Nouveaux 26 janvier 1907
lundi 2 septembre 2013
par  Eric Vilain
popularité : 16%

Dans l’Égalité, de Genève, au cours de l’année 1869, Bakounine
écrivit une série d’articles dont le Mémoire de la Fédération
jurassienne reproduit (Pièces justificatives, p. 68 à 114) quelquesuns
 : Les Endormeurs (26 juin-24 juillet), La Montagne (17-24
juillet), La politique de l’Internationale (7-28 août).
« Nous parlons, dit-il dans cette dernière étude, de la grande
masse ouvrière qui, éreintée par son travail quotidien, est ignorante et
misérable. Celle-là, quels que soient les préjugés politiques et
religieux qu’on ait tâché et même réussi en partie de faire prévaloir
dans sa conscience, est socialiste sans le savoir ; elle est au fond de
son instinct, et par la force même de sa position plus sérieusement,
plus réellement socialiste, que ne le sont tous les socialistes
scientifiques et bourgeois pris ensemble. Elle l’est par toutes les
conditions de son existence matérielle, par tous les besoins de son
être, tandis que ces derniers ne le sont que par les besoins de leur
pensée ; et, dans la vie réelle, les besoins de l’être exercent toujours
une puissance bien plus forte que ceux de la pensée, la pensée étant
ici, comme partout et toujours, l’expression de l’être, le reflet de ses
développements successifs, mais jamais son principe.


Documents joints

PDF - 63.6 ko
PDF - 63.6 ko