Malatesta : Anarchisme et Syndicalisme

Les Temps Nouveaux, 28 décembre 1907
samedi 7 septembre 2013
par  Eric Vilain
popularité : 7%

La question de savoir quelle position nous devons prendre envers le mouvement syndical est certainement une question de la plus grande importance pour les anarchistes.

Malgré de longues discussions et diverses expériences, on n’est pas encore arrivé à un accord complet sur cette question ; la raison en est peut-être dans le fait que cette question ne permet pas de solution complète et permanente, grâce aux différentes conditions et aux circonstances changeantes de la lutte.

Je pense pourtant que notre but pourrait nous suggérer un critérium de conduite applicable aux diverses contingences.

Nous désirons l’élévation morale et matérielle de tous les hommes ; nous souhaitons accomplir une révolution qui donnera à tout le monde la liberté et le bien-être, et nous sommes convaincus que cela ne peut pas venir d’en haut, par des lois et des décrets, mais que cela doit être conquis par la volonté consciente et l’action directe de ceux qui le désirent.

Nous avons donc besoin, plus que tous les autres, de la coopération consciente et volontaire de ceux qui, souffrant le plus de la présente organisation sociale, ont le plus grand intérêt dans la révolution.


Documents joints

PDF - 37.4 ko
PDF - 37.4 ko