Réflexions sur le mouvement des gilets jaunes

samedi 15 décembre 2018
par  Eric Vilain
popularité : 26%

Le mouvement des gilets jaunes pourra-t-il se pérenniser ? Il est possible qu’une partie des acteurs du mouvement finissent par constituer le noyau et l’encadrement d’un nouveau parti, ou d’une organisation d’un type nouveau qui finira par se noyer dans le marécage parlementaire s’ils décident de s’orienter dans cette voie. Dans la mesure où le mouvement a révélé un extraordinaire mouvement de solidarité parmi ces participants, il est possible que subsiste ce sentiment d’appartenir à une communauté et que se constitue une sorte de « conscience de classe » d’un type nouveau. Mais si le mouvement ne remet pas en cause de manière vigoureuse ce qui constitue le noyau dur du système d’exploitation et de domination que subit la population, la dictature quasi invisible du système actionnarial, le mouvement finira, je pense, par s’essouffler parce qu’il n’aura pas d’autre perspective que de s’en remettre au pouvoir actuel, ou à un autre, pour jouer aux chaises musicales et transférer d’un poste budgétaire à un autre les mesures sociales que la population laborieuse devra payer de sa poche.


Documents joints

PDF - 119.4 ko
PDF - 119.4 ko

Navigation