Poster un nouveau message
En réponse à :
1922 : Les « anarcho-syndicalistes » perdent la CGTU
par Eric Vilain
le dimanche 27 janvier 2013

Publié le 30 septembre 2012 par Commission Journal (mensuel)
Ce n’est pas en 1914, mais en 1922 qu’a véritablement sonné le glas du syndicalisme révolutionnaire français. Quant, au congrès de Saint-Etienne, il a lié son destin au gouvernement bolchevik. Les tenants de l’indépendance, qualifiés d’ » anarcho-syndicalistes » se sont pourtant battus jusqu’au bout…
Le 25 juin 1922, la grande salle de la bourse du travail de Saint-Étienne, toute drapée de rouge, s’apprête à vivre des heures historiques. Près de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.