LES CAHIERS DU CERCLE D’ETUDES LIBERTAIRES GASTON-LEVAL n° 2

Le Bien commun – Carole Poliquin
dimanche 20 novembre 2011
par  Eric Vilain
popularité : 10%

Cahier réalisé par Jean-Louis

S’il a fallu sept jours à Dieu pour bâtir le monde, sept jours peuvent suffire à transformer ce qui était bien commun en marchandise.

1er jour : l’eau, bien commun dont certains veulent faire un produit, avec le projet d’exportation de l’eau d’un lac canadien, la disparition de l’agriculture et de la pêche au Mexique par l’assèchement du fleuve Colorado au profit de la culture industrielle.

2e jour : les connaissances, que s’approprient les pays riches en déposant des brevets sur les produits naturels des pays pauvres.

3e jour : les semences, avec Monsanto qui dépossède les agriculteurs de leurs semences et leurs méthodes de culture par la dispersion des OGM.

4e jour : les gènes, le vivant, avec les brevets déposés sur le vivant qui empêchent le développement de la médecine prédictive.

5e jour : les services publics, la santé et la pénurie créée dans le secteur public, sous prétexte d’économies et de réduction d’impôts, qui favorise les compagnies d’assurances et les entreprises pharmaceutiques.

6e jour : les médicaments, avec le traitement du sida quand la protection des investissements est privilégiée par rapport au droit à la vie.

7e jour : enfin est réalisée la suppression des obstacles au marché par la neutralisation des institutions politiques, les traités commerciaux ayant préséance sur les lois nationales.


Documents joints

PDF - 6.5 Mo
PDF - 6.5 Mo