BAKOUNINE ET L’ORGANISATION

La rubrique sur Bakounine et l’organisation a pour objet de rassembler les articles écrits sur ce sujet au fil des ans. Le lecteur y trouvera parfois des redites d’un texte sur l’autre, dues au fait que ce furent souvent des articles de commande et que des passages d’un texte ont été repris dans l’autre au gré des circonstances.
L’auteur ayant commencé à écrire sur Bakounine en 1987 (Bakounine politique. Révolution et contre-révolution en Europe centrale. Éditions du Monde libertaire, publié en 1991), il s’est livré à une longue réflexion sur la pensée du révolutionnaire russe, en particulier sur ses idées concernant l’organisation.
Ses réflexions l’ont amené même à se demander s’il était pertinent de considérer Bakounine comme un théoricien anarchiste, car l’examen attentif de ses écrits pourraient conduire le lecteur critique à voir en lui un précurseur du syndicalisme révolutionnaire – un précurseur atypique cependant.
En tout cas Bakounine a posé en termes très clairs le problème du rapport entre organisation de masse et minorité révolutionnaire.
Un problème dont on ne peut pas dire qu’il soir résolu aujourd’hui...


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 20 octobre 2015
par  Eric Vilain

BAKOUNINE : MASSES ET MINORITÉS RÉVOLUTIONNAIRES

« Les déshérités de la société actuelle, ayant une même cause à défendre et comprenant la nécessité de s’unir, ont fondé en Europe et en Amérique, à travers et malgré les frontières créées par nos oppresseurs, l’Association internationale des travailleurs. Le but de cette formidable association, c’est le triomphe (...)

mardi 20 octobre 2015
par  Eric Vilain

BAKOUNINE : ACTION ET ORGANISATION

« Certes, il y a dans le peuple assez de force spontanée ; celle-ci est incomparablement plus grande que la force du gouvernement, celle des classes [dirigeantes] comprise ; mais faute d’organisation, la force spontanée n’est pas une force réelle. Elle n’est pas en état de soutenir une longue lutte (...)

mardi 20 octobre 2015
par  Eric Vilain

BAKOUNINE : CLASSE OUVRIÈRE ET ORGANISATION

La solidarité concrète des membres de l’Internationale est le seul point vraiment obligatoire, qui fonde l’unité de l’organisation. Tout le reste est accessoire. Les débats qui se déroulent dans les congrès sur « l’instruction intégrale, l’abolition des États ou l’émancipation du prolétariat par l’Etat, (...)

mardi 20 octobre 2015
par  Eric Vilain

BAKOUNINE : UNE THÉORIE DE L’ORGANISATION

L’idée générale de Bakounine est que l’organisation des travailleurs, dans sa forme, n’est pas constituée sur le modèle des organisations de la société bourgeoise, mais qu’elle est fondée sur la base des nécessités internes de la lutte ouvrière et, comme telle, constitue une préfiguration de la société (...)

vendredi 19 octobre 2012
par  Eric Vilain

L’anarchisme et la notion de parti

L’anarchisme et la notion de parti
La signification du mot « parti » a évolué. A l’origine il signifiait tout simplement « l’ensemble des personnes qui prennent parti pour une cause » – en l’occurrence le communisme. Si on lit attentivement le Manifeste communiste de Marx, c’est dans ce sens-là que le (...)