L’individualiste et l’Anarchie (1987)

Le Chat noir, Bègles, 1987, 22 p.
mardi 9 octobre 2012
par  Eric Vilain
popularité : 15%

Parmi les nombreuses équivoques qui subsistent sur l’anarchisme, la conception des droits et des devoirs de l’individu, son rôle dans la société, son attitude envers la collectivité est une de celles qui doivent être dissipées autant qu’il est possible de le faire.
C’est, en effet, une opinion trop généralisée que l’anarchisme est une philosophie essentiellement individualiste. Il se peut que certaines attitudes outrancières aient contribué à répandre cette interprétation. Mais la mauvaise foi des socialistes autoritaires qui avaient intérêt à discréditer notre socialisme libertaire y contribua bien davantage. Si, publiquement, nos idées ont été déformées par quelques anormaux ou par des amoraux, la calomnie systématique du marxisme a fait une œuvre destructrice beaucoup plus considérable. Elle continue à le faire.


Documents joints

PDF - 58.2 ko
PDF - 58.2 ko

Commentaires