PORTUGAL : Les 99 ans de « A Batalha »

dimanche 15 avril 2018
par  Eric Vilain
popularité : 10%

Les 99 ans de A Batalha

Le 23 janvier 1919 a paru le premier numéro du journal A Batalha (La bataille). Initialement, le journal était la propriété de l’Union ouvrière nationale, mais quelques mois plus tard, avec la formation de la Confédération générale du travail, il passa pour l’égide de cette nouvelle organisation syndicale.
Le porte-parole de l’organisation ouvrière portugaise eut une vie mouvementée.
Il fut interdit de publication en 1927, après l’assaut de la police contre l’ancienne rédaction de la Calçada do Combro. Le journal connut un retour éphémère comme hebdomadaire en 1930 ; il fut publié clandestinement avant la période du salazarisme. Il réapparut le 21 septembre 1974 comme quinzomadaire.
Près d’un siècle plus tard, A Batalha a laissé tomber l’épithète de journal syndicaliste révolutionnaire et est devenu un bimestriel d’expression anarchiste, qui est publié grâce à la volonté d’un groupe d’associés du Centre d’études libertaires et de nombreux collaborateurs qui lui consacrent gracieusement ses efforts.

Ainsi, de l’actualité politique à l’espace public, de la culture à la réflexion idéologique, de la satire à la poésie et à la nouvelle, de la ville à l’individu, A Batalha se prépare à célébrer ses 100 ans en critiquant et ridiculisant la domination quotidienne.

Réseau de collaborateurs
C’est le souhait des éditeurs de A Batalha et des membres du Centre d’études libertaires d’empêcher ce journal de rester centralisé à Lisbonne et ses environs. Avec la rénovation du réseau de distribution de journaux du Nord vers le Sud et sur les îles, avec des signatures venant de tout le pays, il est important que A Batalha reflète cette diversité dans ses pages et se décentralise.

Ainsi, les lecteurs et les abonnés du journal sont invités à entrer en contact avec la rédaction s’ils souhaitent coopérer régulièrement ou occasionnellement par des articles, des reportages ou des interviews sur leurs luttes locales ou dans le cadre de créations culturelles de la marge, qui nous intéressent tant dans la lecture de A Batalha.

Nouvelle adresse du CEL / A Batalha et nouvelles conditions d’abonnement :
Toutes les parties intéressées à correspondre ou à envoyer des publications au Centre d’études Libertaires / A Batalha doivent le faire à notre nouvelle adresse :

CEL / A Batalha,
Apartado 4037,
1501-001 LISBOA, PORTUGAL.

A Batalha ne sera plus envoyée sous bandeau mais sous enveloppe.

Soutenez A Batalha en vous abonnant.

CONDITIONS D’ABONNEMENT :
Continent : 6 numéros : 6,98 € / 12 numéros : 12,97 €
Les îles, par avion : 6 numéros : 7,98 € / 12 numéros : 15,46 €
Les îles, voie économique : 6 numéros : 6,98 € / 12 numéros : 12,97 €
Europe : 6 numéros : 11,97 € / 12 numéros : 22,45 €
Hors-Europe, par avion ; 6 numéros : 15,56 € / 12 numéros : 27,93 €
Hors-Europe, voie économique : 6 numéros : 11,97 € / 12 numéros : 22,45 €
Le paiement peut être fait au NIB du CEL : 0033 0000 0001 0595 5845 9.

Salutations libertaires,
CEL (Centro de Estudos Libertários) / Jornal A Batalha