♦ La guerre, la Commune de Paris et la liquidation de l’AIT

mardi 19 mai 2009
popularité : 13%

LA COMMUNE DE PARIS – qui a duré trois mois – est un mythe fondateur qui a été instrumentalisé par la plupart des courants du mouvement ouvrier. Chacun peut y trouver une inspiration et un modèle.

Des jacobins aux fédéralistes, des républicains aux libertaires, des patriotes aux internationalistes, chacun peut y retrouver son compte dans les événements qui ont commencé en mars 1871, à condition d’occulter tout ce qui contredit ses propres thèses.

Il reste cependant que les thèmes qui s’obstinent à survivre, après que toutes les manipulations ont été épuisées, restent des thèmes essentiellement libertaires : fédéralisme, autonomie. Or, curieusement, les libertaires sont sans doute ceux qui ont le moins cherché à « récupérer » la Commune de Paris.


Documents joints

PDF - 288 ko
PDF - 288 ko

Commentaires