Humaniste, l’Église ?

dimanche 22 novembre 2009
popularité : 11%

Les Eglises légitiment leur intervention dans le champ de la politique européenne par le fait qu’elles sont des « acteurs sociaux » dans les services de l’éducation, de la santé, de l’aide aux « migrants », et aux démunis : elles ont donc, selon elles, le droit de donner leur opinion et de faire pression sur leurs ouailles et sur les autorités politiques pour faire valoir leurs points de vue.

Le titre VI du projet de constitution stipule en son article 44 que « dans toutes ses activités, l’Union respecte le principe de l’égalité de ses citoyens ». Cependant, l’article 51 octroie aux Eglises et à certaines associations une représentation particulière et distincte des associations de la société civile. En outre, l’article 51 constitue une discrimination à l’égard des personnes membres d’organisations religieuses qui n’ont pas d’affiliation à une Eglise.


Documents joints

PDF - 98.2 ko
PDF - 98.2 ko