Un AMI dont on se passerait...

mercredi 25 novembre 2009
popularité : 11%

L’accord multilatéral sur l’investissement (AMI) est l’enfant de l’Organisation mondiale du commerce et de l’OCDE. Vingt-neuf pays membres de l’OCDE participent, dans la plus grande confidentialité, à son élaboration, au château de la Muette, à Paris, siège de l’OCDE. La signature de ce traité de 190 pages, prévue pour le 18 avril à Paris, devrait être suivie d’un processus de ratification par les parlements nationaux des différents États membres de l’OCDE.

Ainsi, dans les beaux quartiers de Paris, 600 experts gouvernementaux et patronaux planchent pour nous concocter un système où le travail est toujours plus flexible, la sécurité de l’emploi toujours plus condamnable, où le salaire minimum est présenté comme la source du chômage en maintenant une catégorie de privilégiés qui empêchent les patrons d’embaucher à un tarif inférieur au SMIC, et où il faut privatiser encore et encore plus.


Documents joints

PDF - 39.5 ko
PDF - 39.5 ko