LA CORSE, AVANT-GARDE DE LA SUBSIDIARITÉ EUROPÉENNE

samedi 29 mai 2010
par  Eric Vilain
popularité : 19%

Depuis plusieurs mois médias et citoyens se sont davantage
passionnés pour la situation corse que pour les combats
politiciens, tels que le lifting institutionnel du quinquennat et
son référendum déjà éloignés des mémoires. Il faut se réjouir
de cet intérêt citoyen pour la Corse car il s’agit là d’une
véritable et belle cause politique, c’est-à-dire sociale.
Indépendance, autonomie, identité, géopolitique, liberté, voilà
des thèmes qui par leur générosité et leur ambition rendent
encore plus sordides les affaires de trafics d’armes, de cassettes
vidéos ou de détournements des fonds publics.


Documents joints

PDF - 31.1 ko
PDF - 31.1 ko