Huerta grande [le grand verger]

Fédération anarchiste uruguayenne
mercredi 27 juin 2012
par  Eric Vilain
popularité : 9%

La Fédération anarchiste uruguayenne a été fondée en 1956. Dissoute en 1967 par le gouvernement de Pacheco Areco, elle entra dans la clandestinité.
Sous la dictature, une cinquantaine de militants de la FAU dispa­rurent, furent victimes de torture et d’assassinats perpétrés par les services de sécurité uruguayens et argentins. D’autres furent condam­nés à de lourdes peines de prisons.

Avec la transition démocratique à partir de 1985, la FAU se réor­ganisa au début de 1986. Elle est active aujourd’hui dans les écoles, chez les parents d’élèves, dans les associations de quartiers, dans les syndicats, et dans l’édition. Elle est en charge de six radios commu­nautaires et de trois bibliothèques. Par ailleurs, elle a aidé d’autres militants à créer des organisations similaires au Brésil (la Federação Anarquista Gaúcha [FAG], la Federação Anarquista Cabocla [FACA] et plus récemment la Federação Anarquista do Rio de Janeiro [FARJ]).

« Huerta Grande » est un texte fondateur de l’« especifismo » latino-américain. Il fut écrit en 1972 comme document de discussion interne de la Federación Anarquista Uruguaya, juste avant qu’un coup d’État installe les militaires au pouvoir en juin 1973. La Federación Anarquista Uruguaya (FAU) avait été fondée en 1956 par des militants partisans de l’organisation spécifique – un concept qui semblait nouveau en Amérique latine. La FAU passe d’ailleurs pour être la première organisation à promouvoir dans la région l’idée que les anarchistes devaient s’organiser dans une… organisation anarchiste. Cette antériorité donne à la FAU un prestige manifeste auprès des autres organisations de la région.

Si l’idée d’organisation dite « spécifique » n’a rien de nouveau en France ou en Europe, l’histoire du mouvement ouvrier d’Uruguay, mais aussi celle de toute l’Amérique latine, et en particulier du Brésil, explique cette insistance sur la nécessité d’une telle organisa­tion.


Documents joints

PDF - 106.8 ko
PDF - 106.8 ko