Répression

lundi 12 janvier 2009
popularité : 45%

La crise, peut-être, mais vint le moment où les monopoles se sont rendu
compte qu’ils ne pouvaient pas continuer à spolier, à laminer, à liquider la petite bourgeoisie, les artisans, les petites et moyennes entreprises sans leur donner quelques compensations. La situation est simple : « Nous sommes sur le même bateau, leur disent-ils, vous nous aidez à écoper, bien sûr quelques-uns d’entre vous vont passer par-dessus bord, mais attention, regardez bien, nous ramenons l’ordre ! »


Documents joints

PDF - 32 ko
PDF - 32 ko