Benoît Frachon sur les fractions dans les syndicats (1932)

mercredi 11 août 2010
par  Eric Vilain
popularité : 6%

Introduction de Benoît Frachon à la brochure
« Les communistes et les syndicats »
éditée en 1932.

En juillet 1920, le deuxième congrès de l’Internationale Communiste définit 21 conditions auxquelles les partis doivent se soumettre pour pouvoir adhérer. Il 9e condition dit ceci :

9. Tout Parti désireux d’appartenir à l’Internationale Communiste doit poursuivre une propagande persévérante et systématique au sein des syndicats, coopératives et autres organisations des masses ouvrières. Des noyaux communistes doivent être formés, dont le travail opiniâtre et constant conquerra les syndicats au communisme. Leur devoir sera de révéler à tout instant la trahison des social-patriotes et les hésitations du « centre ». Ces noyaux communistes doivent être complètement subordonnés à l’ensemble du Parti.

En 1932, le Parti communiste français, section française de l’Internationale communiste, publiait une brochure intitulée « Les communistes et les syndicats ». Cette brochure expliquait aux militants du Parti Communiste la nécessité d’organiser et d’animer les fractions dans les syndicats aussi bien révolutionnaires que réformistes – entendre par là la CGTU et la CGT.


Documents joints

PDF - 57.1 ko
PDF - 57.1 ko

Commentaires