L’Enjeu des retraites

Un livre de Bernard Friot, éditions La Dispute, 12 euros
samedi 16 octobre 2010
par  Eric Vilain
popularité : 15%

« L’affaire semble entendue et ne pas souffrir de débat : il y a un problème des retraites. Un problème démographique, d’abord : avec le passage d’un actif pour un retraité à un actif pour deux d’ici cinquante ans, la question ne serait “ni de droite, ni de gauche, mais arithmétique”, comme dit Mme Parisot. Un problème comptable, ensuite : les déficits actuels et surtout prévus seraient tels qu’il faudrait dans l’urgence “sauver le régime par répartition” en réduisant ses prestations, à “compléter” par de la capitalisation. Un problème moral, enfin : il faudrait rétablir l’“équité intergénérationnelle” car nous serions en train de nous constituer des droits qui obligeront nos enfants à nous payer dans l’avenir des pensions d’un trop fort niveau compte tenu de ce qu’ils pourront produire. Et Mme Parisot n’est pas la seule à nous le dire : les gouvernements successifs de droite et de gauche nous le répètent de rapport en rapport, et le consensus est partagé. »

Ainsi s’exprime Bernard Friot dans son dernier livre, L’Enjeu des retraites.

Un livre qui démonte de manière convaincante toute l’argumentation patronale et gouvernementale sur la réforme qu’on veut nous imposer, en montrant notamment que l’argument du choc démographique n’a aucun fondement. Bernard Friot montre que la proportion d’actifs occupés reste stable dans un PIB en constante augmentation.

.


Commentaires