Tempêtes noires, fédéralisme et internationalisme dans la Commune de Paris (Editora Hedra)

Alexandre Samis
dimanche 28 octobre 2012
par  Eric Vilain
popularité : 8%

PRÉFACE

Il n’est pas besoin d’être totalement d’accord avec les thèses d’un auteur pour accepter de le préfacer. Cependant, c’est là un exercice auquel je ne suis pas familier. J’apprécie d’autant plus l’honneur qu’Alexandre Samis m’a fait en me demandant de rédiger la préface de son livre, et la confiance qu’il me fait. Ne sachant pas s’il existe des règles dans ce domaine, je me contenterai de livrer les commentaires que m’inspire la lecture de Negras Tormentas (Tempêtes noires) et d’inviter le lecteur à me suivre dans une promenade pas très rectiligne à travers cette œuvre riche et documentée, dans laquelle l’auteur a fait un travail systématique et fructueux, explorant un vaste champ de questions.

Il faut bien qu’il y ait quelques divergences, c’est là tout l’intérêt d’un débat d’idées. Entre personnes qui ont beaucoup lu et beaucoup réfléchi sur certains événements historiques, il y a nécessairement des différences d’interprétation. S’il en était autrement, ce serait bien monotone. C’est d’ailleurs ce qui fait le plaisir du débat, lorsqu’il est fraternel. C’est aussi ce qui permet de prendre conscience d’autres perspectives sur les faits et, parfois, d’infléchir sa propre opinion.


Documents joints

PDF - 77.6 ko
PDF - 77.6 ko

Commentaires