Quatrième congrès de la Fédération Nationale des Bourses du Travail, Nîmes, le 11 juin 1895

Rapport du Comité fédéral sur la demande de révision de l’article 5 des Statuts
vendredi 28 août 2015
par  Eric Vilain
popularité : 12%

Camarades,

Avant d’entrer dans le débat soulevé par la proposition de révision de l’article 5 des statuts, votre Comité fédéral, à qui une expérience de plusieurs années permet d’exposer les avantages de sa résidence à Paris et que les renseignements connus de vous tous ont éclairé sur les difficultés que soulève, pour d’autres organisations leur fixation en province et surtout leur déplacement annuel, votre Comité fédéral, disons-nous, croit nécessaire de déclarer que sa composition même met à l’abri de toute suspicion la sincérité des arguments qu’il se propose de présenter contre la proposition. Des vingt-trois délégués chargés de l’administrer, deux seulement exercent leur mandat depuis le Congrès de Saint-Etienne. Ce sont les représentants des Bourses du Travail de Montpellier et de Saint-Girons. Et la confiance qui leur est témoignée démontre irréfutablement qu’ils ont toujours rempli leur mission à la satisfaction de leurs commettants. Des autres membres du Comité fédéral, deux sont délégués depuis plus d’un an, l’un par la Bourse du Travail de Lyon ; l’autre, par celle de Saint-Nazaire ; les dix-neuf derniers ont des mandats récents, dont le plus ancien n’excède pas six mois.


Documents joints

Word - 43.5 ko
Word - 43.5 ko