L’« Alliance bakouninienne », mythes et réalités

René Berthier
dimanche 14 mai 2017
par  Eric Vilain
popularité : 15%

...Black Flame, incontestablement s’inscrit dans la catégorie des ouvrages qui amplifient et mythifient non seulement le rôle de l’Alliance bakouninienne mais l’histoire de l’anarchisme en général. Ainsi, il est stupéfiant de lire qu’à l’époque de Bakounine « la grande majorité des anarchistes et des syndicalistes révolutionnaires préconisaient la formation de groupes politiques anarchistes spécifiques en plus d’organisation de masse telles que les syndicats » 2. À l’époque de Bakounine on ne peut pas vraiment parler de mouvement anarchiste, qui n’exista en fait que vers 1880. On ne peut pas non plus parler de « syndicalisme révolutionnaire » qui se constitua à la fin du XIXe siècle 3. Et il est totalement anachronique de dire que des militants quels qu’ils soient aient pu préconiser la formation de groupes anarchistes spécifiques dont le concept était totalement étranger à l’époque. On est en plein dans le « mythe légitimant » (legitimising myth) que les auteurs de Black Flame dénoncent par ailleurs.


Documents joints

OpenDocument Text - 70.9 ko
OpenDocument Text - 70.9 ko