L’influence globale du plateformisme aujourd’hui : Le Brésil

Interview de la Federação Anarquista Gaúcha (FAG)
dimanche 11 décembre 2011
par  Eric Vilain
popularité : 7%

La Fédération anarchiste est l’initiatrice, avec le groupe Espace noir de Saint-Imier, de la rencontre internationale qui doit, en août 2012, marquer les 140 ans de la fondation de l’Internationale anti-autoritaire. En même temps se tiendra à Saint-Imier le congrès de l’Internationale des fédérations anarchistes. Nous espérons que de nombreux libertaires viendront de tous les pays, et ce sera l’occasion pour nous de leur présenter l’IFA.

Ces événements sont aussi pour la Fédération anarchiste l’occasion de renouer, et le plus souvent de nouer des relations avec les groupes et organisations de l’ensemble de l’Amérique, et en particulier de l’Amérique du Sud. Nous nous sommes trop longtemps désintéressés de nos camarades d’outre-Atlantique. C’est l’occasion de réparer cette erreur.

Il ne faudra pas s’étonner, cependant, que les évolutions qu’ils ont connues ne correspondant pas forcément à nos propres options en matière d’interprétation de ce qu’est l’anarchisme. Je pense néanmoins qu’il est important de faire connaître leurs orientations, de faire connaître nos propres commentaires, et d’engager avec eux un débat sans sectarisme ni exclusive.

Nous présentons pour commencer une interview de la Federação Anarquista Gaúcha (FAG), une organisation anarchiste basée dans le Sud du Brésil, réalisée dans le courant de l’année 2003.

Cet entretien est tiré de « Plateformisme sans illusions », une série d’articles parus dans The Northeastern Anarchist, n° 6 (hiver/printemps 2003). — Le Northeastern Anarchist est le magazine théorique en langue anglaise de la Northeastern Federation of Anarcho-Communists (NEFAC).


Documents joints

PDF - 98.2 ko
PDF - 98.2 ko