États-Unis, anarchisme et religion

mercredi 7 mars 2012
par  Eric Vilain
popularité : 8%

Un groupe anarchiste étasunien, « First of May Anarchist Alliance » (Alliance anarchiste du 1er Mai) qui se trouve dans le Michigan et le Minnesota, a publié sur leur site, http://m1aa.org/?p=121, un texte de présentation et une sorte de document programmatique assez intéressant, qui tranche avec la mode actuellement dominante aux Amériques d’une sorte de « plateformisme » plus ou moins avoué, et qui tente de chercher une voie originale.
Il y a cependant un chapitre sur la religion assez surprenant, voire inquiétant.
Ce chapitre reflète un problème réel, celui du travail militant commun avec des personnes qui sont croyantes, mais leur façon de le régler ne me paraît pas la bonne.
L’interrogation de ces camarades me semble légitime, mais à mon avis elle reflète plutôt une situation dans laquelle des militants libertaires auraient découvert depuis relativement peu de temps que militer dans des organisations de masse, dans des structure de résistance sociale élargies, auxquelles adhère la population dans toute sa variété, implique inévitablement le travail côte-à-côte avec des croyants.
Les militants libertaires français connaissent cela depuis longtemps dans la mesure où ceux qui font un travail syndical ou associatif rencontrent tous les jours des chrétiens, des musulmans. Les organisations libertaires françaises n’ont pourtant jamais songé à envisager l’entrée de croyants dans leurs rangs…


Documents joints

PDF - 85.6 ko
PDF - 85.6 ko