GASTON LEVAL. – ESPAGNE LIBERTAIRE. – I : Préface

dimanche 2 décembre 2012
par  Eric Vilain
popularité : 18%

Voici les faits : une révolution sociale incomparablement plus profonde
que toutes celles qui l’ont précédée a eu lieu dans un pays dont on a beaucoup
parlé durant les années l936-l939 : l’Espagne. Une révolution qui a
atteint les buts théoriquement préconisés par Marx et Engels quand ils sont
allés au plus loin de leurs prévisions d’avenir, par Proudhon et par Bakounine,
ainsi que par l’école kropotkinienne de l’anarchisme socialiste ; et cela
en moins de trois ans, alors que, après un demi-siècle, la révolution russe
qui, au début, se réclamait du même idéal, en est plus éloignée que jamais.
A côté de ce fait historique transcendant dans l’histoire de l’humanité, la
Commune de Paris, qui a suscité tant d’intérêt, tant d’écrits, d’études et
d’essais, apparaît comme un événement mineur. Car, sur une très large
échelle, la révolution espagnole a réalisé le communisme libertaire.
On peut approuver ou désapprouver cet idéal : on ne peut ignorer


Documents joints

PDF - 355.8 ko
PDF - 355.8 ko

Commentaires