GASTON LEVAL Espagne 36-39. – Chapitre VI : Considérations finales

dimanche 2 décembre 2012
par  Eric Vilain
popularité : 7%

Nous avons dit, à maintes reprises, car il est très important d’en tenir
compte, que la Révolution libertaire espagnole a éte déclenchée comme une
conséquence de l’attaque franquiste qui a permis de lancer au combat des
forces révolutionnaires sans elle condamnées à de nouveaux et stériles
échecs. Et quand nous écrivons « stériles échecs », nous nous référons aux
tentatives qui avaient eu lieu en janvier 1932, janvier et décembre 1933
(tentatives révolutionnaires et insurrectionnelles d’origine et de facture
faïste-cénétiste) à quoi il faut ajouter l’insurrection des mineurs asturiens à
laquelle prirent part les ouvriers socialistes, ugétistes, cénétistes (malgré
l’opposition stupide du Comité national de la C.N.T.), et même
communistes 1. Toutes ces tentatives furent écrasées par les forces
supérieures de l’Etat, appuyé par les partis politiques non révolutionnaires,
mais non pour cela fascistes.


Documents joints

PDF - 95.7 ko
PDF - 95.7 ko

Commentaires